Vous êtes ici : AccueilA propos de CLEAL’équipe et ses composantes

L'équipe et ses composantes

L'équipe d'accueil 4083 fut fondée en 1993 par Annie Molinié et Jean-Paul Duviols, avec une vocation double : l'Espagne classique et l'Amérique coloniale, c'est-à-dire l'Ancien et le Nouveau Monde à l'époque moderne. Elle s’est rapidement ouverte à la recherche sur le Moyen Âge, en intégrant Georges Martin et son équipe, et sur la littérature du Siècle d’Or, en intégrant Jean-Pierre Étienvre et la sienne. Elle est actuellement la seule équipe de recherche française dont les travaux sont spécifiquement consacrés aux mondes hispaniques antérieurs à l’époque contemporaine, sur une période qui va du XIe au XVIIIe siècle, et qui embrasse les royaumes chrétiens péninsulaires (Navarre, Léon, Castille, Aragon), la monarchie des Rois Catholiques, la monarchie des Habsbourg joignant à l’Espagne des vastes territoires européens, américains et asiatiques, et la monarchie des Bourbons jusqu’aux guerres napoléoniennes, qui s’accompagneront des guerres d’indépendance américaine et du démantèlement de l’empire colonial espagnol. Il nous semble important que ne soit pas désertée par la recherche française, ou traitée d’une manière qui dissout sa spécificité, une partie aussi importante de l’Europe et du monde, considérée sur une période si étendue, à l’histoire si singulière et aux conséquences si immenses – encore visibles aujourd’hui dans l’existence même d’une Amérique latine une période, du reste, qui a laissé des monuments grandioses et produit des œuvres littéraires et artistiques majeures.

 Cette spécialisation (très relative, car il s’agit tout de même d’un domaine immense), nous permet de nous concentrer sur des problèmes et des méthodes bien adaptés à leur objet, de nous plonger dans les sources, documents, textes historiographiques et politiques ou œuvres littéraires, œuvres artistiques – et parfois musicales– avec les outils adéquats pour les déchiffrer, les contextualiser et les interpréter, de former les étudiants de master et les doctorants par des connaissances spécialisées suffisantes et assez rigoureuses, ce qui nous rend compétitifs internationalement et vis-à-vis des autres disciplines.

Nous investissons beaucoup dans le master recherche que nous partageons avec l’équipe CRIMIC de Paris-Sorbonne, consacrée à la période contemporaine, et dans la formation de nos propres doctorants (dont le nombre oscille entre dix et quinze), car nous y voyons une partie fondamentale de notre mission. Cet investissement se traduit :

  • par nos quatre séminaires doctoraux, où nous invitons régulièrement des chercheurs extérieurs à l’équipe et étrangers ;
  • par les contrats doctoraux, les aides à la mobilité, les bourses et les postes de membres à la Casa de Velázquez que nous les engageons à demander;
  • par les écoles internationales et les stages de formation que nous organisons pour eux ou auxquels nous les encourageons à participer : initiation à la recherche en archives, formation conjointe sur le thème « Andalucía atlántica » avec l’université de Séville, école d’été de perfectionnement en langue latine, initiation aux humanités numériques ;
  • par la manière dont nous favorisons leurs rencontres avec les professeurs et chercheurs français et étrangers dont les travaux et les réseaux peuvent les aider à développer leur propre recherche, leur participation active à nos séminaires et colloques ainsi que des publications en rapport avec leur thèse.

Aujourd'hui, CLEA comporte quatre composantes :

Chaque composante assure son propre séminaire, elle a ses propres thèmes et méthodes de recherche, ses propres partenaires nationaux et internationaux. Cependant nous formons une équipe non seulement par la gestion mais aussi du point de vue scientifique, car tous les membres et les doctorants de CLEA sont invités à participer aux activités organisées par chacune des composantes, invitation très souvent acceptée. Il est fréquent que plusieurs composantes mènent conjointement un programme de recherche. Ainsi sur la question des ports de la monarchie espagnole, ont collaboré étroitement CHECLA et CHAC et il en va de même en ce qui concerne l’École internationale « Andalousie atlantique » (printemps 2016). CHECLA et LEMH sont intéressées directement à la question de « La réputation » (colloque en mars 2016), et elles se sont investies conjointement dans le colloque de Naples sur « Renaissance méridionale » (octobre 2014). Sur l’historiographie et les questions politiques et géopolitiques, les affinités entre le SEMH et le CHAC sont très marquées.

Un autre facteur d’unité est la participation de tous les membres de CLEA dans la revue e-Spania. Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes, revue fondée par Georges Martin, dirigée par Hélène Thieulin-Pardo, qui a rapidement acquis une notoriété internationale dans le domaine du Moyen Âge hispanique et qui depuis 2012 s’est ouverte à la période moderne, de sorte que s’y publient régulièrement des dossiers émanés de l’une ou plusieurs de nos composantes.

Enfin, nous organisons tous les quatre ans un important colloque sur des thèmes fédérateurs :

Les sujets que nous proposons dans ces colloques à la communauté scientifique française et étrangère touchent à l’histoire politique et sociale, à l’histoire des idées et à celle des représentations littéraires et artistiques. La littérature y est partie prenante en tant qu’elle stylise et qu’elle garde mémoire, qu’elle construit des symboles, établit des valeurs, les questionne, les modifie et les transmet. Les arts visuels, particulièrement la peinture et la gravure, envisagées d’un point de vue iconographique et iconologique, fournissent un appui indispensable à nos analyses. Nos compétences complémentaires permettent de poser d’une manière originale des questions qui sont dans l’air du temps, qui concernent également d’autres lieux et d’autres langues mais qui revêtent dans le monde hispanique des caractéristiques spécifiques que le large panorama que nous brossons dans les publications issues de ces rencontres contribue à faire émerger.

hjhjhk