SEMH-SORBONNE : Séminaire d'Études Médiévales Hispaniques de Paris-Sorbonne

Vous êtes ici : AccueilA propos de la composante

SEMH-SORBONNE : Séminaire d'Études Médiévales Hispaniques de Paris-Sorbonne

moyen age semh sorbonne cleaLe séminaire 2016-2017 aura lieu au Collège d'Espagne aux dates suivantes:

Le SEMH-Sorbonne (« Séminaire d’études médiévales hispaniques de Paris-Sorbonne »), composante médiévale de CLEA, a été fondé par le Professeur Georges Martin qui en a assuré la direction jusqu’en 2014. Il compte aujourd’hui trois chercheurs de l’université Paris-Sorbonne et quatre doctorants, et accueille également, comme membres associés, six enseignants-chercheurs médiévistes venus d’autres établissements. Il rassemble ainsi des littéraires et des spécialistes de l’histoire culturelle et se donne pour principal objectif de produire une recherche spécifique et dynamique sur la littérature et la civilisation de l’Espagne médiévale.

Au cours des années 2009–2012, le SEMH-Sorbonne a été l’un des partenaires du Groupement de recherche européen AILP (« Approche interdisciplinaire des logiques de pouvoir dans les sociétés ibériques médiévales », GDRE 671 du CNRS, coordonné par le Professeur Georges Martin), fédérant plusieurs équipes de recherche françaises (CLEA et le CIHAM, UMR 5648), et européennes (le CSIC-Madrid et les universités Autónoma et Complutense de Madrid, de Saragosse et de Porto). L’activité scientifique du groupement s’est organisée autour de la question des logiques de pouvoir perçues dans leurs réalisations pratiques multiples et transversales.

moyen age semh sorbonne clea 2Au sein du SEMH-Sorbonne, la recherche s’est majoritairement organisée autour de deux thématiques : l’historiographie royale léonaise, navarraise et castillane du XIIe siècle, d’une part, et l’histoire des femmes de pouvoir en péninsule Ibérique au moyen âge, d’autre part. Ces deux thématiques émanaient d’une réflexion générale, menée depuis des années, sur les mentalités et les pratiques politiques en péninsule Ibérique au moyen âge. Elles ont donné lieu à l’organisation d’une série de colloques internationaux : « Infantes (péninsule Ibérique, XIe-XVe siècle) » (Sorbonne, 2007), « Historiographie royale léonaise, navarraise et castillane du XIIe siècle. 1 : la Chronica naiarensis » (Sorbonne, 2008) ; « Historiographie royale léonaise, navarraise et castillane du XIIe siècle. 2 : le Liber regum » (Sorbonne, 2009) ; « Conseil, conseillers, conseillères en péninsule Ibérique au moyen âge » (Sorbonne, 2010), « Historiographie royale léonaise, navarraise et castillane du XIIe siècle. 3 : l’Historia legionensis (dite silensis) » (Sorbonne, 2011), « Chronica Adefonsi Imperatoris e Historia Roderici : Dos crónicas particulares en el siglo XII » (Saragosse, 2012), « La ‘paix des femmes’ en péninsule Ibérique au moyen âge (Xe-XVe siècle) » (Sorbonne, 2013).

Actuellement dirigé par le Professeur Hélène Thieulin-Pardo, le SEMH-Sorbonne poursuit sa réflexion sur l’écriture de l’histoire – organisation de journées d’étude « Autoriser le récit historique : historicité et culture historique en péninsule Ibérique au Moyen Âge » notamment – ainsi que sur les genres et la parité générique, à travers l’étude du rapport des femmes aux pouvoirs dans l’Espagne médiévale – colloque international « Mécénats et patronages féminins en péninsule Ibérique au moyen âge (Xe-XVe siècle), Sorbonne, 2014. L’univers spirituel et ecclésial est également exploré à travers des recherches suivies et originales portant sur les pratiques de la confession et de la prophétie.

En 2016, le SEMH-Sorbonne s’engage dans une recherche d’envergure consacrée à la correspondance féminine en Europe au moyen âge, et organise à cet effet une première rencontre internationale à Madrid (Casa de Velázquez), « Lettres de femmes dans l’Europe du Moyen Âge (XIe-XVe siècle) ». Cette rencontre se donne aussi pour objectif de fédérer des chercheurs et de constituer un réseau de partenaires institutionnels.

moyen age semh sorbonne clea 3bisLe SEMH-Sorbonne est également engagé dans des travaux de traduction savante de la Deuxième partie, code et traité politique du roi de Castille Alphonse X le Sage (1252-1284) et d’édition numérique savante de textes anciens, publiés sur la plateforme revues.org. (Les livres d'e-Spania).